Les vignes

Les vignes de la Régence sont situées sur les communes de Vétroz et Chamoson principalement. Viennent s'y ajouter quelques parcelles à Martigny, Charrat, Leytron, Ardon, Conthey, Savièse et Salquenen.
Autant de communes qui abritent de la meilleure des manières les différents cépages qui rentrent dans la gamme des vins de la Régence.
Ainsi, la majorité de nos parcelles d'Humagne rouge se situent à Leytron. Les vignes de Rhin (Johannisberg) se logent exclusivement sur le cône d'alluvions de Chamoson. L'Amigne provient des riches coteaux de Vétroz tandis que le Pinot Noir descend de Salquenen.
Une attention toute particulière est portée à l'adéquation sol-cépage et ça se ressent, de la vigne au verre.

Nous pouvons compter sur le professionnalisme et la rigueur de nos vignerons qui suivent, jour après jour, au fil des saisons, de la taille aux vendanges, l'évolution des précieuses souches de vigne.

 

Au printemps la vie renait dans le vignoble. Ces petites pointes vertes qui signalent le débourrement percent ici et là le brun et gris de l’hiver… Un nouveau cycle commence. C'est là que débutent les travaux de la feuille: ébourgeonnages, effeuilles, palissages. Les premiers traitements sont effectués contre les maladies de la vigne. La floraison a lieu en juin, une étape cruciale pour assurer une récolte, à la fois quantitative et qualitative.

 

 

Puis vient l'été. La vigne vit et pousse sous le soleil estival. Le vigneron dompte cette vigueur végétative juvénile afin que le cep mette toutes ses forces à gonfler et mûrir les raisins. En parrallèle des traitements qui se poursuivent, le vigneron règle la récolte afin d'assurer la quantité et donc la qualité optimale, nécessaire à l'élaboration de grands vins.

 

 

 

L’automne, voici venu le moment des vendanges. Mais il faut choisir le moment optimal, en fonction de chaque parcelle et chaque cépage. On procède à des contrôles de maturité. Concentration en sucres, acidité des jus, maturité des pépins et des pellicules à la dégustation sont les indicateurs dont bénéficie le vigneron afin d'ôter à cette généreuse mère qu'est la vigne ses bébés.

 

 

 

Enfin, le temps se gâte, les jours deviennent courts et froids. Le vigneron profite d'un repos bien mérité. Mais celui-ci ne sera que de courte durée. Une nouvelle saison se profile. Et déjà, il faut préparer la vigne à assurer une nouvelle récolte. La taille est le premier signe de cet éternel recommencement.